A PROPOS

MSP 
Qu'est-ce que c'est ?

La Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP) offre des compétences de professionnels de santé qui travaillent ensemble dans les mêmes locaux.

 

La MSP Madeleine Brès a pour priorités les axes suivants : Maladies chroniques, Croissance et Vulnérabilité.

 

Entre autres de la médecine générale, la particularité de la MSP Madeleine Brès est aussi son orientation pédiatrique avec la présence de 4 pédiatres au sein de la structure. S’ajoutent d’autres professionnels : diététicien, kinésithérapeutes, infirmiers, psychomotricienne, orthésiste, podologue, psychanalyste. 

madeleine_bres.jpg

Née en novembre 1842, Madeleine Brès est la première femme française à obtenir son diplôme de docteur en médecine.

Bien qu'ayant découvert sa vocation à l'âge de 8 ans en accompagnant son père, charron de métier (artisan spécialiste du bois et du métal) lorsqu'il effectue des travaux à l'hôpital, Madeleine Brès, comme toutes les femmes de son époque, devra attendre l'accès aux études supérieures de la gent féminine (1861 pour le baccalauréat et 1868 pour les études de médecine) pour débuter sa carrière. Elle se marie à 15 ans.

"Je désire me consacrer à soigner les femmes et les enfants; je viens M. Le Doyen, vous prier de vouloir bien m'autoriser une inscription pour obtenir le diplôme de docteur en médecine", c'est par cette phrase qu'elle fait part au professeur Charles-Adolphe Wurtz, doyen de la Faculté de Médecine de son désir d'embrasser cette vocation en 1966. 

 

Après avoir obtenu l'autorisation de son mari pour s'y inscrire, elle réussit l'examen en candidate libre et s'inscrit à la Faculté de médecine . Elle a 26 ans. Au cours de la guerre franco-allemande de 1870, elle est interne provisoire au sein de l'Hôpital de la Pitié dans le service du professeur Broca. Elle rêve alors de devenir pédiatre.

Déjà veuve et mère de 4 enfants, elle décide tout de même de s'inscrire au concours de l'Externat en octobre 1871 et se heurte à un refus catégorique du directeur des hôpitaux de l'Assistance publique. Les manifestations et les pétitions en sa faveur n'y changeront rien.

Elle soutient sa thèse "De la mamelle et de l'allaitement" le 3 juin 1875 et est reçue avec une mention "extrêmement bien". Par la suite, elle se spécialise dans la relation mère/bébé et dans le domaine de l'hygiène des jeunes enfants. La ville de Paris lui confie la charge de former les directrices et le personnel des écoles maternelles, crèches et garderies des vingt arrondissement de Paris. 

 

En 1885, elle fonde sa propre crèche. Madeleine Brès se dévouera 50 ans durant à la médecine de la femme et de l'enfant. 

 

Elle décède le 30 novembre 1921 à Montrouge, pauvre et aveugle.

Le 8 mars est l'occasion de rendre hommage à cette pionnière qui a ouvert la voie à tant de femme.

Madeleine Brès 
Qui est-ce ?

MSP Madeleine Brès :
Qui est derrière ce projet ?

A venir...